ETES VOUS VIVANT OU EXISTANT

Êtes-vous une personne vivante ou existante ?



Aujourd'hui vous êtes en vie, oui vivant.

Respirez un coup! oui la vie, le souffle de vie.

Cette vie nous la partageons avec des milliards de gens et aussi d’animaux. Malgré que nous sommes en si grand nombre au milieu de l’existence, beaucoup semblent ne pas être conscients de leurs existences.


Ici, nous ne parlons pas de l’existence générale, ni du cosmos. Nous parlons de votre existence, de la mienne et de les leurs.

Être en vie, ne fait pas d’un homme existant. Être en vie ne vous donne pas la main mise sur l’existence non plus.

L’existence est unique, chacun doit la vivre et la prouver de la plus belle des manières. La meilleure façon de vivre est dans une bonne existence. Malheureusement certaines personnes ignorent comment faire pour exister et donner de la vie à leur existence. Ces gens se contentent d’entretenir uniquement le souffle de vie et non de marquer leur existence.

Ils oublient de donner de la vie à l’existence et malheureusement, passent à côté du vivre en oubliant d’exister.

Entretenir les organes vitaux par le manger et le boire, n’est autre que faire semblant et entretenir une fausse existence.



Selon moi, la fausse existence, est une vie qui se cache que derrière les besoins biologiques et physiologiques. La personne qui a la fausse existence ne fait que se soucier d’entretenir ses organes vitaux par le manger et le boire.

Des gestes vitaux réellement indispensables pour tenir le rythme du battement de son cœur et entretenir l’oxygène.

Sans doute, vous vous demandez, si déjà être en vie, n’est pas une richesse et si ce n’est non plus une forme d’existence ?

Pour répondre à cette question nous devons tout d’abord apporter des définitions fiables et constructibles aux vocables vivre et l’existence.


Vivre et exister

Cette idée semble paradoxe aux définitions que vous aviez peut-être eu, et comprises de l’existence et de la vie.

Sans vouloir vous choquer et vous indigner, cet article est écrit dans un but précis de vous emmener, à faire une analyse personnelle de votre personne afin de vous placer vous-même dans l’une des catégories suivantes : De gens qui vivent par l’existence, d’autres qui sont en vie mais qui n’existent pas.

Dans cet article vous comprendrez, pourquoi beaucoup de gens qui sont vivants n’existent pas, et ne sont jamais existants.

Ces exemples qui s’en suivent vous aideront à comprendre notre appellation d’homme vivant et d’homme existant.

Prenons l’exemple d’un patient à l’hôpital plongé dans un profond coma. Il n’est pas mort. C’est un homme vivant, puisqu’il respire encore.

Mais cet homme ne bouge pas et ni ne parle pas. Il est vivant et ni n’est pas mort cliniquement. Mais, cet homme existe- t-il ?

Prenons un second exemple : un bébé qui vient de naitre et fait son premier cri, dans l’enceinte du même hôpital où se trouve l’homme en coma, lequel des deux existe ? L’homme en comma ou le bébé qui vient de naitre, qui pousse son grand cri ?

Entre une personne malade, handicapée et son chien portant qui aboie, surveille la maison qui fait défense à son maitre, lequel de ces êtres existe-il ?

Retenez bien ces exemples sous formes de questions, dont leurs réponses arriveront un peu plus tard, tout au long de l’article.

Pour donner réponse, déjà nous devons comprendre le dilemme du mot de l’existence. Qu’est-ce que c’est ?


L’EXISTENCE

A

dmettons que l’existence est une simple présence, par définition. D’un point de vue général tout existe à travers l’univers.

La terre, les étoiles, les arbres, les animaux, les plantes, les humains, tout et tout….

Personne ne peut lutter contre cette existence. Lutter contre, c’est lutter contre soi-même. Je suis d’accord !

Voyez-vous, je ne suis pas dur d’oreilles comme vous en pensez. J’écoute attentivement vos remarques. Je vous invite aussi à faire pareil. Oui à m’écouter, juste en me lisant. Bref ! on récapitule, toutes les choses inertes toutes celles qui bougent, les humains les animaux tout ce que vous connaissez existent. On est d’accord ! Ils existent par rapport à la nature.

Mais, et tout ce que vous ne connaissez pas, dont vous aviez jamais entendu parler, existent- elles aussi pour vous?

Qu’est ce que pouvez-vous m’affirmer qui existe dont sa présence ne vous a jamais été manifestée, apparue ou apprise ?

Aucune ! Une existence, qui n’a jamais été manifestée de par une présence ou une apparition quelconque, ou sous une forme à une personne ne peut pas exister pour elle.



Tout ce qu’on ignore sa manifestation est inexistante pour soi !

( Ce falaise existait-il avant pour vous? )


La théorie veut, pour qu’on existe au regard de l’autre, il faut une présence, et pour avoir une présence, il faut des actes, des preuves, des manifestations et des renseignement sur cette dernière.

Rappelez-vous de l’enfant né à l’hôpital.

Il est vivant ! Mais son existence doit se faire valoir. Pour y arriver l’enfant né qui a besoin de prouver son existence doit pousser un simple cri pour être entendu par les autres patients et par le personnel soignant.

Malgré tout, vous pouvez vous demander, pourquoi l’existence doit se caractériser par une présence ?

Parce que, la présence est l’étoffe même de l’existence. L’existence est faite de la présence. La présence, doit être significative et parfois quantifiée pour être calculée.


Une présence non-significative est incalculable sur aucune balance. C’est comme l’air ressenti sur nos corps et l’oxygène respirée dans nos narines. Vous admettrez que même l’air qui est un fluide gazeux formant l’atmosphère, pour être calculé, les associations qui en sont responsables en France ont eu recours à des analyseurs sophistiqués, de véritables micro-ordinateurs avec électronique embarquée. La méthode d'analyse varie beaucoup selon le polluant : la radiométrie par microbalance est utilisée pour les particules fines PM10, la chimiluminescence pour les oxydes d'azote, la spectroscopie infrarouge pour le monoxyde de carbone, la fluorescence ultraviolette pour le dioxyde de soufre, et enfin la photométrie ou spectroscopie ultraviolette pour l'ozone.

Donc pensez-vous, qu’on devrait aussi faire la même chose pour calculer la présence aussi d’un être humain ?

Utiliser de grosses machines de calculs comme font les scientifiques pour calculer le temps et relever des particules dans l’air, semble parfois aussi nécessaire pour s’apercevoir de l’existence de millions de gens sur terre. Oui être en vie, sans aucune présence révèle de l’inexistence.



La présence graduelle

Maintenant, je vous invite à refaire l’exercice de récapitulation de la personne malade, alitée et son chien baraqué, prenant sa défense contre toute attaque malveillante.

Puisque selon la thèse, l’existence est caractérisée par une présence et la présence doit se prouver par des actes ou certaines manifestations.

Le chien qui aboie, prend la défense de son maitre, il exprime sa colère, sa joie, et qui attire l’attention vers son propriétaire. Entre son propriétaire malade et lui-même, lequel des deux existe ?

Sans nul doute, vous répondez le chien. Oui vous avez vraiment raison de le penser car, le chien manifeste sa présence par des actions concrètes. Dans cette situation, il est beaucoup plus utile à son maitre que son maitre à lui. Oui le chien remporte la bataille de l’existence contre son maitre.

La présence peut se varier d’une circonstance à d’autres. D’une personne à une autre. D’une société à une autre. D’un couple à une famille etc.

La variation de votre présence peut exprimer le sens et la value de votre existence.

Qu’apportez-vous dans la vie de votre femme ? de votre mari ? De vos enfants, bref ! de votre famille ? de votre communauté ? et de votre environnement ?

Une simple présence n’est pas suffisante pour calculer l’existence des humains. Nous ne sommes pas ni l’air ni le monoxyde de carbone. Il en faut plus que cela.

Revenons à la naissance du bébé dans l’introduction de l’article. Le bébé vient de naitre, il est pris en charge par le sage-femme ou le médecin qui a bien assuré l’accouchement de sa maman. Il est assurément en vie, puisqu’il respire. Mais les patients d’accotés ne reconnaissent pas encore son existence car, sa présence n’est pas manifestée.

Pour les patients d’à-côtés aucun bébé n’existe.

Pourquoi ? parce que rien ne caractérise sa présence ou son existence. Si quelqu’un mal intentionné veut dissimuler sa naissance, rien ne peut lui en empêcher.

Seul le sage-femme ou sa maman peut éventuellement attester sa naissance, mais pas de son existence, car rien ne peut le prouver. Mais par un simple cri, le bébé passe d’un bébé vivant à un bébé existant. Tout change automatiquement.

Jusque-là, nous sommes d’accord que l’existence est la présence prouvée par des actes.

De ce point de vue, nous devons comprendre que l’existence est présentiel, soit physique, social, moral, économique et spirituel.



L’existence doit être remarquable, ressentie et prouvée.

L’existence réelle n’est pas un bout de chair motivé par le sang et du souffle de vie. L’existence est une succession de preuves, d’évidences que tout humain ou autres doivent prouver aux yeux des autres et de la nature.

D’où le sens étymologique du verbe exister en latin :

Existere du latin archaïque ex-sistere, qui signifie « sortir de », « se manifester, se montrer », interprété par certains philosophes comme « être hors de soi.

Oui, l’homme malade et son chien cité plus haut qui est dans un état mourant, ne peut caractériser aucune présence. Il ne peut en aucun cas être hors de lui même pour répéter la définition.

Il a encore le souffle de vie, mais il n’existe pas aux yeux des autres.



Redevenons existants

De nos jours il est malheureusement regrettable de constater que des millions de gens n’existent pas.

Ils n’existent pas pour leur famille, ni pour leurs parents voir, pour eux même. Ces personnes sont toutes transparentes. Il en faudrait des machines à haute technologie pour calculer leurs présences.

Certaines parmi elles, sont dans un état d’hibernation. Elles sont endormies soit par un tempérament d’esclave, de soumission absolue ou d’un « je- m’en-foutisme ».

D’autres, sont plutôt oppressées par des bourreaux, un mauvais système social ou familial. Un environnement politique catastrophique.

Autant de causes qui peuvent vous empêcher d’être existants.

Si ceux qui existent sont ceux qui manifestent ou qui produisent des actions concrètes même en étant oppressés ou subissant des actes de malveillance d’un mauvais système : social, familial ou d’un mauvais environnement.


Vous pouvez quand même exister

En disant oui et non.

Non à la violence, oui à la construction.

Non à la soumission stérile, oui à l'initiative.

Non à la déchéance, oui au progrès.


vous pouvez calculer, créer et innover pour changer la situation de votre famille, de vos enfants de votre mari ou de votre femme.

Vous existez en apportant des solutions, des arguments et de l’espoir.

Prévoyez, empêchez et construisez !

Vous pouvez travailler des manières et des comportements qui peuvent améliorer l’environnement ou la société dans laquelle que vous vivez.

Restez en soumission certaines fois à subir une situation ou une oppression ne fera pas de vous un héros mais plutôt un lâche.

Tout comme la présence de la pollution dans l’air est calculée graduellement, la présence de chacun est également graduée dans son existence.


L’incidence présentielle

L’incidence présentielle est le résultat calculé de la somme d'actions que la présence (L’existence) ait,

soit sur une personne présente, sur son environnement immédiat ou futur.

Comment êtes-vous perçu par votre femme ? Quels sont les ressentis de vos enfants par rapport à vos actions dans leurs vies ?

Que diraient de vous, vos amis, un LEADER, une personne intelligente, généreuses, un porteur d’espoir, ou tout le contraire ?

Il est très important à chacun de faire cette analyse et ceci périodiquement.

La présence n’est pas omniprésente ni infinie. Il faut qu’elle soit, au bon moment et au bon endroit. Elle doit se renouveler et améliorer de temps en temps pour qu’elle soit efficace.

Vous ne serez jamais existé pour toute la terre entière, mais existez-vous déjà pour vous même et pour votre environnement.

Notre société actuelle est très capitalisme. La valeur est dans le rajout. Si vous n’apportez rien dans son économie, vous ne serez jamais valu.



Il est naturel dans ce contexte, de travailler d’innover et de créer.

Adam, nos premiers parents selon la bible avait pour devoir de travailler en nommant les arbres et les animaux même avant son péché. Seul par le travail que nous pouvons valoir notre existence

Intellectuelle, morale, sociale, économique et spirituelle.

Plus nous apportons, plus nous existons. Cassez les chaines de la paresse et du découragement. Surmontez les obstacles qui viennent le plus souvent de notre entourage.

Travaillez le désert de votre vie. Innovons chaque jour pour pouvoir exister valablement, non à travers les mauvaises actions mais par les bonnes.

Existez-vous ?

Edouard Francklin Gédem’s

69 vues
  • https://www.facebook.com/Ovationnnnnn/
  • White Spotify Icon
  • White Apple Music Icon
  • White Amazon Icon