LA CANTINE OBLIGATOIRE

Une forme d'escroquerie





Imposer la *Cantine obligatoire* dans les écoles et dans les entreprises privées ou publiques contre un paiement, peu importe le prix, c'est une véritable bavure administrative, un vol organisé.


C'est inconcevablement inconcevable de facturer à quelqu'un un service qu'il n'aura pas consommé.


Manger, communément appelé *Luxe* pour certains dans les pays en voie de développement, doit dépendre du bon vouloir et du besoin manifeste du consommateur. En conséquence, aucun responsable ne devrait oser lui imposer un repas chaud contre un quelconque paiement.


Quand je vois que certaines écoles congréganistes renvoient des centaines d'élèves chez eux parce qu'ils n'ont pas acquitté la cantine; quand je vois certaines entreprises osent saisir le salaire de leurs salariés sous prétexte qu'ils n'ont pas payé un service obligatoire qui leur a été imposé par l'administration et qu'ils n'auront pas consommé puisque la plupart ramène leur gamelle au travail; je comprends pourquoi *La Rochefoucauld* disait et je cite : " *Les vertus se perdent dans les intérêts comme les fleuves se jettent dans la mer*"


Ce serait plus sage et plus judicieux d'imposer la *cantine obligatoire* gratuite aux pauvres sans-abri et sans domicile fixe qui jonchent à travers les rues, qui ont vraiment besoin qu'on leur tienne la main que de faire du business avec ses propres élèves et ses propres salariés dont votre mission principale c'est de leur aider à construire un avenir meilleur mais pas de les escroquer.


Tout compte fait, quand on veut faire du fric dignement et honnêtement dans la restauration, on ouvre un vrai restaurant, mais on ne se cache pas derrière une cantine obligatoire pour profiter de la détresse des élèves et des salariés pauvres pour faire son bonheur.


Jean Yves Joseph (Bob)

Première édition 03/01/2021

242 vues3 commentaires

Posts récents