Qu’attendez-vous pour dire non?

J’ai déjà dit non, et vous ?


Non n’est pas facile à dire. Dire non c’est l’acceptation d’être épinglé et ciblé.

Non est le début du changement et c’est le début de la tentation.

Non fait place aux mécontentements aux pleurs et d’être marginalisé.

La vie devrait être une succession de non pour être en accord avec soi même.

Non est la Lumiere des ténèbres et l’espace de désaccord avec la majorité.

La majorité ne comprend pas souvent l’exigence d’une réalité ni la justification des actes contraires à une majorité silencieuse.

Dire non quand il est autant grave et difficile dans un contexte aussi boulversé c’est faire preuve de courage, de grandeur d’âme.


Dire non, quand la vie est marchandée quand le bonheur est détaillé : c’est fort ! C’est distingué.

Dire non, quand tout le monde dit oui

c’est la classe d’une vraie personnalité.

La vieille adage nous réclamait toujours le silence devant les adultes et de ne jamais dire non.

Regardez vous aujourd’hui. Vous répondez oui à tout.

Oui a la violence à la traîtrise à la jalousie à l’insalubrité à l’insécurité à l’analphabétisme

oui à tout.

On devient sans vergogne !

Sans honte sans titre, sans nom et sans-poils.

Que faites vous du «  non »? Pourquoi c’est jamais dit, devant cette cruauté ?

pourquoi le non s’en va ?

pourquoi toute cette peur

toute cette souffrance

toute cette violence pour le prononcer ?

Parfois il faut juste un non pour que tout devient oui.

allons y! Répéter le non!

Non non non !


Edouard Francklin Gédem´s





112 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout